Au CALACS Entre Elles, nous définissons les agressions à caractère sexuel comme des actes de domination, d’humiliation, d’abus de pouvoir et de violence, principalement commis par des hommes envers les femmes et les enfants, contre leur volonté et sans leur consentement.

Agresser sexuellement, c’est imposer des attitudes, des paroles, des gestes à connotation sexuelle contre la volonté de la personne et ce, en utilisant l’intimidation, la menace, le chantage, la violence verbale, physique et psychologique.

En d’autres mots, c’est lorsque ton conjoint, une connaissance, un proche ou un inconnu te force à avoir des rapports sexuels, te fait des attouchements non désirés, t’oblige à regarder du matériel pornographique et ce, en utilisant l’intimidation, la menace, la manipulation, la violence, les privilèges ou les récompenses.

Statistiques

Ministère de la sécurité publique du Québec 2014-2015

Près de 90% des agressions sexuelles ne sont pas déclarées à la police.

Les différentes formes d’agressions sexuelles

servicesservices

Les agressions à caractère sexuel peuvent prendre diverses formes.

L’inceste, le viol, le harcèlement sexuel, l’exhibitionnisme, les appels obscènes, le voyeurisme et l’agression sexuelle par intoxication en sont des exemples.


La société et les agressions sexuelles

servicesservices

La société entretient des préjugés qui font qu’encore aujourd’hui, les agressions sexuelles demeurent un sujet tabou.

Même si cela peut vous paraitre difficile d’en parler et de briser le silence, il est important que vous sachiez que rien ne justifie une agression sexuelle et que le seul responsable est l’agresseur.

Vous avez droit de recevoir de l’aide et du support.

La violence sexuelle n’est pas banale et sans conséquence!


soutien-en-ligne-en-direct-deux soutien-en-ligne-en-direct-un rayonActive